Le gouvernement sud-coréen devrait être sur la défensive en rencontrant son homologue américain vendredi pour renégocier un accord de libre-échange bilatéral. L’administration du président Trump cherche à réduire le déficit commercial américain avec Séoul, qui s’élevait à 3,5 milliards de dollars au troisième trimestre. D’un autre côté, la Corée du Sud s’inquiète des ramifications politiques à Washington. Il est impératif que cette renégociation soit dans l’intérêt des deux pays, a déclaré Wendy Cutler, un ancien représentant de la chambre de commerce des États-Unis.

Donald Trump a menacé l’année dernière d’abandonner l’accord de sept ans à moins qu’il ne soit révisé. Toutefois, le président sud-coréen Moon Jae-In était initialement opposé aux changements. Les analystes disent qu’il a changé d’avis pour éviter de déstabiliser la relation bilatérale. En effet, les deux pays travaillent aujourd’hui ensemble pour combattre la Corée du Nord. Washington et Séoul, aux côtés de Toky, jouent un rôle crucial dans le confinement du programme nucléaire et de missiles de Pyongyang.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici