Un choix difficile : le Canada ou la ville de New-York aux États-Unis

171
PARTAGER

Le voyage est l’un des meilleurs investissements que nous puissions faire.
Cela n’a jamais été aussi facile et aussi peu coûteux qu’aujourd’hui. Et peu importe à quel point nous sommes occupés, il y a toujours un vide que nous pouvons utiliser pour réaliser un voyage.

En voyageant, nous découvrons et expérimentons de nouvelles choses. Ces nouvelles découvertes nous font profiter de la vie d’une manière différente de celle à laquelle nous sommes habitués.

Je ne veux pas dire que vous n’aimez pas la vie quand vous ne voyagez pas. Ou que vous devez voyager pour profiter de la vie, mais il est vrai que lorsque vous voyagez, vous faites des choses que vous ne faites pas normalement.

Et pour profiter pleinement de l’expérience du voyage, il y a deux endroits où vous pouvez profiter de tout ce qu’ils vous offrent : Le Canada et La ville de New-york aux Etats-Unis.

Le Canada

Le deuxième plus grand pays du monde n’est pas sans vertus, ce qui en fait l’un des plus beaux. On peut y visiter des merveilles allant des chutes du Niagara et de la Montmorency glaciale, aux spectaculaires lacs glaciaires de Louise, Peyto et Moraime dans le parc national Banff. Tout cela est visible en passant par des  charmantes villes comme Ottawa, Montréal et Toronto.

Bien que le Canada soit souvent présenté comme un pays bucolique, ses villes ne passent pas inaperçues. Toronto est la plus grande d’entre elles et aussi le cœur financier du pays : pleine de gratte-ciel, de galeries d’art et de musées aussi emblématiques que le Royal Ontario. Vancouver ne manque pas non plus de culture (le Musée d’anthropologie est un incontournable) et de bâtiments modernistes (la montgolfière Science World en est la preuve). Mais s’il y a une chose qui définit la ville, c’est son Stanley Park, où plages, vues, faune et totems colorés coexistent en parfaite harmonie.

Il ne s’agit pas de charmants petits villages mais de villes majestueuses qui ont le don de nous faire remonter le temps. Le Québec est l’une des régions les plus anciennes du continent. Sa vieille ville fortifiée de style européen abrite une partie du passé colonial du pays, avec comme emblème l’hôtel Castillo Frontenac. Le même sentiment traverse notre corps lorsque nous passons devant le port tranquille de Victoria, en Colombie-Britannique, ou devant le Parlement canadien à Ottawa.

Montréal avec sa basilique Notre-Dame et sa biosphère sont deux exemples parfaits de la façon de maintenir l’équilibre, du moins sur le plan architectural. La moraine du lac est cette carte postale bucolique qui nous permettrait de prendre le premier avion pour le Canada.  Située dans les Rocheuses, cette enclave naturelle ne connaît pas de limites.
En plus de servir de frontière naturelle entre les États-Unis et le Canada, la rivière Niagara est l’une des caractéristiques géographiques les plus visitées au monde. Beaucoup de gens profitent de leur séjour à New York pour photographier les fameuses chutes du Niagara, mais ne nous faisons pas d’illusions : le vrai spectacle est sur le sol canadien. De ce côté se trouve celui que l’on appelle Horseshoe pour sa forme de fer à cheval, la plus impressionnante des trois cataracte et celle qui recueille 90% de l’eau qui coule le long de la rivière Niagara.

Nous savons qu’il n’y a pas de plus grand plaisir que de voyager par le ventre, alors soyez prêt parce qu’au Canada, vous le ferez avec style : les sandwiches à la viande fumée de Montréal ; les frites au fromage cottage et à la sauce, qu’on appelle poutine ; leurs bagels, durs concurrents de ceux de New York ; les barres de Nanaimo faites de ganache au chocolat, de crème anglaise et de biscuits ; les gâteaux de viande ou tourtières ; le pain ou bannock typique garni de garnitures sucrées ou salées et le roi de la gastronomie nationale, le sirop d’érable. En passant, et si vous voulez être un vrai Canadien, échangez votre McDonald’s contre un Tim Hortons. Ils disent que leurs beignets glacés à l’érable viennent d’un autre monde.

Il ne faut pas oublier que pour entrer au Canada en tant que visiteur, vous devez être en possession d’un passeport valide. En général, un visa n’est pas nécessaire, sauf dans le cadre de certaines exceptions. Les non-résidents peuvent rester jusqu’à six mois par année au Canada. Vous pouvez également demander l’Autorisation AVE officiel qui est un système automatique utilisé afin de déterminer l’admissibilité des visiteurs sur le territoire canadien, dans le cadre de la nouvelle réglementation. Il nécessite les mêmes informations que celles fournies pour la version papier du formulaire d’entrée au Canada.

Tous les ressortissants des pays bénéficiant de l’Autorisation de Voyage Électronique, désireux de se rendre au Canada, pour un voyage d’affaires ou touristique de 90 jours maximum, devront obtenir une autorisation Visa pour le Canada avant de se rendre dans le pays.

La ville de New York aux Etats-Unis :

New York, la ville des gratte-ciel et de l’asphalte. Cette ville fascinante en mouvement à n’importe quel moment de la journée que nous connaissons, vous rattrapera dès votre arrivée.

Times Square est l’épicentre de New York et l’endroit le plus touristique. Tous ceux qui viennent dans cette ville viennent ici plusieurs fois, de jour comme de nuit, pour admirer ses néons et ses lumières.

Grand Central est l’un des joyaux de la ville et l’un des endroits incontournables de New York. Avec l’une des plus belles salles du monde qui a été la scène de quelques célèbres films hollywoodiens. Avec plus d’un siècle d’histoire, cette gare mythique est devenue une icône de la ville, avec son horloge emblématique située dans la partie centrale et entourée d’écrans pour l’arrivée et le départ des trains.

Le Rockefeller Center se compose de plusieurs centres commerciaux avec des restaurants, des bars et des magasins. Ici, à Noël, vous pouvez voir les lumières s’allumer avec son fameux sapin de Noël et patiner sur sa patinoire.

Traverser le pont de Brooklyn au coucher du soleil pendant que les lumières s’allument à Manhattan est une autre des meilleures choses gratuites que vous pouvez faire à New York. C’est le pont le plus photogénique de la ville reliant Manhattan à Brooklyn, à près de deux milles au-dessus de l’East River.

Se détendre, marcher, pique-niquer ou faire du sport ne sont que quelques-unes des nombreuses activités que vous pouvez faire dans Central Park. Central Park est le poumon vert de Manhattan et est immense, plein de lacs, de belvédères, de statues et de jardins.  C’est donc une bonne idée de prendre le temps de le visiter et de le faire plusieurs fois.
Le Muséum d’histoire naturelle est considéré comme l’un des meilleurs musées scientifiques du monde. En plus des milliers d’animaux du monde entier, vous pouvez voir une incroyable collection de météorites et de minéraux de toutes sortes. Ses salles les plus célèbres sont celles des reproductions de dinosaures et de la baleine bleue.

La Cinquième Avenue est la rue la plus célèbre de New York. Elle traverse la ville du nord au sud et c’est aussi l’un des endroits les plus commerciaux à visiter à New York. La partie la plus touristique de l’avenue se trouve entre Central Park et la cathédrale Saint-Patrick, où se trouvent les boutiques les plus exclusives et les plus célèbres.
Pour entrer à New York vous devez obtenir une autorisation électronique de voyage. Pour faire votre demande, vous devez accéder au site officiel ESTA, Vous devez suivre une procédure simplifiée. Des pièces justificatives vous seront demandées. Le formulaire pour trouver l’attestation ESTA est accessible directement en ligne.

L’ESTA a été mis en place afin de filtrer le flux de voyageurs dans les aéroports et à l’intérieur du territoire américain. L’objectif est de renforcer les mesures de sécurité. Par contre, votre voyage doit être un voyage touristique ou d’affaires. Vous n’avez pas le droit d’exercer une activité rémunérée. L’ESTA est valide deux ans.