Prison de Nancy : 3 détenus font de leur vie une téléréalité diffusée en ligne

606

Vue plus de  7000 fois en ligne, “Soirée V.I.P avec 3 détenus de la prison de Nancy (hôtel 4 étoiles selon le guide-Michelin)” fait un veritable buzz sur la toile, mettant en scène 3 détenus affairés à la réalisation d’une fête dans l’enceinte de la prison de Nancy.

Il est strictement interdit de pénétrer en tant que détenu dans une prison et muni d’un outil de communication ou de liaison avec l’extérieur. C’est en fait ce qu’il devrait normalement se passer, juste qu’en France, et un peu partout dans le monde d’ailleurs, il est difficile de contrôler avec exactitude le flux de prisonniers pénétrant dans les maisons correctionnelles avec des objets prohibés dont les téléphones.

3 stars taulardes à Nancy

Se prenant pour les stars du dimanche, un groupe de 3 détenus s’est donc attelé à produire une séquence vidéo montrant telle une téléréalité, leur vie au quotidien dans la prison de Nancy-Maxévillle, en Meurthe-et-Moselle.

La vidéo était une sorte de petite fête organisée par les détenus, une sorte de “soirée d’été”, comme l’explique brillamment l’un des détenus, introduisant ses copains : “Soirée d’été avec 3 détenus du Centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville, avec Kévin (tchouki), Karim (charloss) et Jimmy (lalooz)”.

Mais en fait des ex-détenus

Puisqu’en effet, les trois jeunes hommes ne sont plus pensionnaires de la prison de Nancy, ayant été libéré en fin d’été dernier. Leur vidéo datée de mai 2017, n’a été publiée qu’après leur sortie, ce qui explique pourquoi il est selon la Direction interrégionale des services pénitentiaires, impossible de poursuivre pénalement les ex-détenus.

Cette dernière de conclure en soulignant le fait que la publication la Direction interrégionale des services pénitentiaires ne soit pas chose courante, tout en rassurant de sa prompte réaction pour prévenir ce type d’écarts de conduite.