Tesla construit en 100 jours la plus grande (et puissante) batterie du monde

537
PARTAGER

Parmi les figures imposantes de la scène high-tech, on a connu Steve Jobs, on connait Bill Gates, Steve Wozniack, Mark Zuckerberg ou encore Sergei Brin et Larry Page, mais on connaît beaucoup moins Elon Musk, ce génial inventeur sud-africain à qui l’on doit notamment PayPal, Tesla, SpaceX ou encore le train hypersonique Hyperloop. Ce dernier vient à nouveau de faire étalage de son talent en construisant en l’espace de 100 jours la batterie la plus grosse du monde, en Australie.

En effet, l’affaire remonte à ce début d’année, alors que l’Australie – du fait de sa position géographique – était touchée de plein fouet par les affres de la nature, privant une grande partie de l’Australie-Méridionale, l’État d’Australie le plus dépendant de l’énergie éolienne, dans un black-out généralisé.

Pour éviter que cela ne se reproduise, un tweetos lança le défi à Tesla de construire une infrastructure permettant de juguler le problème et prévenir ceux à venir, de ce type. Musk répondit qu’il s’engageait, au nom de Tesla, à construire ladite infrastructure en moins de 100 jours, sinon elle serait offerte gratuitement à l’Australie.

Musk a annoncé le 23 novembre dernier avoir enfin achevé la construction de sa batterie PowerPack géante, d’une capacité de 125 mégawatts près d’un parc d’éoliennes géré par le groupe français NEON. La construction n’aura duré que 2 mois, pari gagné donc !