Les 10 méthodes qu’utilisent les États-Unis pour nous espionner !

335
PARTAGER

Le scandale PRISM mettant en lumière l’espionnage à grande échelle que se permet de faire la NSA et la CIA sur le monde n’a pas eu l’effet qu’espérait Edward Snowden. Rien n’a réellement changé, on dirait même que le leaker ex-analyste de la NSA n’avait jamais livré la montagne d’informations que l’on connaît. Résultat de la situation, les États-Unis nous espionnent toujours plus. Voici les 10 méthodes qu’ils utilisent pour ce faire.

#1. Nos appels téléphoniques

Le pays stocke et analyse 100 % des appels téléphoniques émis et reçus depuis n’importe quel pays.

#2. La télévision

Peu le savent, mais posséder une télévision connectée est accepter assez implicitement de se faire espionner, puisque tout le contenu qu’on y regarde est par la suite analysé et traité pour fournir la publicité ciblée la plus en phase avec nos goûts.

#3. Vidéo-surveillance dans les bus

Même dans les transports en commun, les gouvernements ont disposé des caméras de surveillance. Celles-ci peuvent facilement être hackées par les Américains et servir à d’autres fins d’espionnage. De plus, ces systèmes de surveillance passive sont le plus souvent munis de microphones espions enregistrant toutes les conversations.

#4. Géolocalisation

Vous avez activé la géolocalisation sur votre smartphone ? DÉSACTIVEZ-la au plus vite. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’à partir de la géolocalisation de votre terminal mobile, le gouvernement américain sait exactement où vous vous trouvez à quelques centimètres près.

Selon Edward Snowden, la NSA géolocalise environ 5 millions de smartphones hors des USA tous les jours.

#5.  Les cookies

Non, il ne s’agit pas des cookies vendus en supermarché, mais ces petits éléments permettant de sauvegarder les données saisies depuis votre navigateur Internet.

Crédits photo : PCMag, toujours veillier à supprimer historique de navigation et cookies

Il faut toujours veiller à les supprimer, pour éviter que de mauvais yeux ne tombent sur les traces de votre dernier passage sur tel ou tel site.

#6. La boîte e-mail

Voilà un outil presque inoffensif, mais qui se révèle être l’un des piliers de l’espionnage à grande échelle des États-Unis. Les publicités ciblées et autres éléments sont proposées en fonction du contenu de vos e-mails. Merci Google ou Yahoo! d’ouvrir la porte de nos échanges les plus secrets au gouvernement américain.

Fort heureusement des alternatives existent et prémunissent contre ce type de déconvenues. On peut citer par exemple Protonmail, une messagerie hautement chiffrée et sécurisée qui n’enregistre ou ne stocke ni ne scanne aucun de vos e-mails.

#7. La plaque d’immatriculation

Grâce à cette dernière, il est facile de retracer vos déplacements et – ainsi – de mieux cerner votre personnalité, selon vos habitudes routières et selon le contenu enregistré ou scanné depuis vos e-mails et autres documents concernant vos données personnelles.

#8. La reconnaissance faciale

Cette fonctionnalité gadget aujourd’hui en cours de démocratisation par les grandes marques high-tech telles que Apple et son iPhone X ou OnePlus et son 5T, et même LG prochainement avec le G7, est un parfait moyen de tout savoir sur vous.

Crédits photo : Secour Rouge, la reconnaissance faciale

En effet, grâce aux outils cités ci-dessus, ils savent ce que vous consommez en ligne, maîtrisent vos déplacements, en savent plus sur ce que vous échangez et avec qui vous le faites. Grâce à la reconnaissance faciale, ils ont même votre visage sans que vous ne soupçonniez la manœuvre. Ils savent tout de vous, de nous.

#9. Hacks intégrés

Le gouvernement américain est si puissant qu’il contraint quasiment toute société high-tech sur son sol à laisser des portes dérobées dans ses logiciels et produits afin de faciliter la pénétration des ingénieurs des agences gouvernementales en cas de besoin.

#10. La lecture de l’esprit

Rien n’est sûr à ce propos, mais il se murmure que le gouvernement américain expérimente actuellement un casque capable de détecter, analyser et comprendre puis transcrire les ondes électromagnétiques de notre cerveau.

Acheter l’iPhone X sur Amazon

Acheter le OnePlus 5T sur Amazon