Une faille au niveau de l’application de messagerie du gouvernement français

167

Le 17 avril, le gouvernement français a lancé une application Android destinée à être utilisée par les employés du gouvernement comme un moyen de communication interne sécurisée. Appelé, Tchap, il constitue une alternative à Telegram et WhatsApp, fournissant des canaux de messagerie privés et de groupe auxquels seules les personnes possédant une adresse électronique gouvernementale pouvaient accéder. Cette application est un outil qui permet aux employés du gouvernement d’échanger des informations en temps réel sur des problèmes professionnels quotidiens, en veillant à la confidentialité des données transmises.

Tchap est toujours en version bêta. Toutefois, cette version commence mal. En l’espace de deux jours, le chercheur français en sécurité, Baptiste Robert, a utilisé Tchap et a ensuite pu accéder à toutes les conversations en interne. Heureusement, les autorités ont réagi rapidement et comptent désormais sur l’appui des chercheurs en sécurité informatique pour renforcer la sécurité de l’application. Mais comme dans de nombreux projets de transformation numérique, celui-ci a été réalisé probablement avec trop peu de planification préalable de la sécurité.

Source :

Arstechnica

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here