Il filme une scène apocalyptique à Fort McMurray

257

Cette vidéo révèle l’angoissante fuite des résidents de Fort McMurray après le gigantesque feu de forêt qui a ravagé la ville canadienne.

Depuis dimanche 1er Mai, la ville canadienne de Fort McMurray, dans l’Alberta, est ravagée par un feu de forêt gigantesque. La plupart de ses quartiers ont été réduits en cendres et plus de 100.000 personnes ont été évacuées de la ville et ses environs. Dans leur départ précipité, des habitants ont filmé des scènes surréalistes.

C’est notamment le cas de Michel Chamberland, dont la vidéo filmée avec la dash-cam de son 4X4 revêt un caractère apocalyptique. Ce jeune canadien, qui vivait dans le quartier de Beacon Hill désormais détruit dans sa quasi-totalité, a capturé des images stupéfiantes dignes d’un film d’apocalypse.

Nuit noire à 14h

La scène se déroule mardi après-midi, aux environs de 14 heures. Pourtant, il semble faire nuit noire tant la fumée bloque les rayons du soleil. Sous ce ciel noir, les braises incandescentes pleuvent sur la route et les voitures. Dans ce malheur, Michel Chamberland a eu de la chance, puisqu’il a été réveillé par un ami dans son sommeil, après avoir travaillé de nuit la veille. Il a été prévenu que son quartier brûlait et qu’il devait évacuer les lieux au plus vite.

“Je n’étais clairement pas au courant !”, a-t-il raconté jeudi matin à CBC. “Je ne savais pas si l’information que j’avais était exacte…. jusqu’à ce que je me lève, que je sorte et que je voie ce qui se passait.” Il poursuit : “Mon quartier était pratiquement vide, et je pouvais voir et entendre le crépitement des flammes derrière la maison de mes voisins. J’ai compris immédiatement que je devais partir.”

Après avoir emporté avec lui son passeport et quelques affaires à la va-vite, il s’est enfui dans son véhicule. “On pouvait sentir le vent s’engouffrer dans les flammes, et les flammes s’en venaient vers nous, léchant pratiquement la voiture, le toit de la voiture. On sentait la chaleur, les braises qui tombent”, a-t-il décrit quelques heures plus tard.

Selon Ici Radio-Canada, il a trouvé refuge chez ses parents, à Edmonton. Il est “dévasté” et ressent “un grand vide”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here