Le 42e président des États-Unis et époux d’Hillary Clinton peut-il servir ou desservir celle qui vient de devenir la première femme investie candidate à la Maison Blanche ?

Mardi 26 juillet, Hillary Clinton est officiellement devenue la première femme à être investie candidate à la Maison Blanche par l’un des deux grands partis outre-Atlantique. Elle pourrait devenir la 45e présidente des États-Unis, 23 ans après son mari.

Alors que la présidentielle américaine aura lieu dans 103 jours maintenant, et que Donald Trump vient de passer devant dans les sondages pour la première fois, son nom est-il un atout ou un handicap pour elle ?

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici