Il y a seulement deux semaines, 26 personnes ont été tuées par un homme armé à la First Baptist Church de Sutherland Springs, au Texas. Deux téléphones ont été découverts sur les lieux : un LG ancien modèle et un iPhone. La loi permet aujourd’hui de mandater une marque afin de récolter des informations présentes sur un appareil mobile. Ainsi, les autorités américaines ont réquisitionné la marque à la pomme pour récupérer des données à partir du smartphone découvert. Cette fois-ci, Apple a collaboré avec le FBI. Le mardi suivant les meurtres, le FBI a tenu une conférence de presse notant l’existence de l’un des deux téléphones, sans révéler la marque.

Selon le Washington Post, le téléphone présumé était en effet un iPhone. Apple aidé les enquêteurs et a offert une assistance technique pour accéder à l’appareil. Pour un tel acte, il est possible de déverrouiller un téléphone même après le décès de son propriétaire. Le géant américain attend juste la confirmation des autorités avant de procéder à ce déverrouillage.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici