Apple envisage de stopper sa collaboration avec Imagination Technologies

220
PARTAGER

L’industrie technologique britannique est en plein essor, si l’on en juge par le taux d’embauche des groupes de la Silicon Valley à Londres. Mais les acteurs de ce secteur semblent de plus en plus condamnés. Alors que Facebook annonçait de développer leur présence au Royaume-Uni, en créant pus de 1 300 emplois, Apple prévoirait de stopper leur partenariat  avec la société Imagination Technologies, en charge de la conception des circuits de gestion d’énergie. Ce groupe emploie actuellement environ 2 000 personnes. Plus inquiétant encore, il ne reste qu’un mois pour le groupe, d’une valeur de près de 2 milliards de livres sterling, afin de continuer leur activité.

Avec les recrutements de Facebook au Royaume-Uni, l’attitude des groupes américains envers la Grande-Bretagne semble claire. Ils veulent juste bénéficier de leur taux d’imposition relativement faible e non pas de leurs technologies. Selon Imagination Technologies, il espère toujours continuer leur collaboration avec Apple. Toutefois, ils ont indiqué qu’Apple avait les ressources et les moyens de concevoir en interne ce type de puces.