PARTAGER

Le climat et ses caprices, en Amérique du Nord, on connait. Seulement, voilà, 2018 a débuté sous un manteau neigeux, résultat des températures historiques et record qui prévalent au Canada et aux Etats-Unis. Alors qu’au pays de l’Oncle Sam les routes sont impraticables du fait des mètres d’épaisseur de la neige, au pays des Caribou, soit le Canada, ce sont les chutes du Niagara qui se congèlent, et les avions qui se heurtent de plein fouet au sol, fort heureusement.

La scène se déroule à Toronto, à l’aéroport international de la ville. Deux avions de ligne sont entrés en collision, un évènement rarissime. En effet, alors en pleines manœuvres vendredi 5 janvier dernier, le Boeing B737 Dreamliner de la compagnie WestJet a percuté l’avion de la Surwing. Ce premier contenait 147 passagers et membres d’équipage, tandis que le planeur de la Surwing était vide.

Deux avions entrent en collision au sol à l’aéroport de Toronto, Canada. Crédits photo : CSBN

Les responsables de l’aéroport se sont empressés de livrer un communiqué afin d’expliquer les raisons de cet incident – qui pour rappel n’a fait aucune victime – malheureux. Pointé du doigt, le climat serait en grande partie responsable. Pour rappel, ce jour-là il faisait -20 degrés à Toronto, la visibilité était réduite sur le tarmac de l’aéroport, de plus ces conditions météo ont créé des retards quant aux manœuvres des avions, et l’empressement de l’équipage de la WestJet.

Il est enfin à noter qu’il s’agit du second incident de ce genre, en l’espace de 6 mois, au Canada.