L’Afrique réclame des excuses à Donald Trump

326
PARTAGER

Président des gaffes et bourdes en tous genres, Donald Trump a une nouvelle fois défrayé la chronique cette semaine, en traitant les nations africaines de « pays de merde », et affirmant que tous les Haïtiens étaient séropositifs au VIH.

Les réactions ne se sont pas faites attendre, puisque des présidents africains ont convoqué délégations diplomatiques américaines sur leurs sols, afin de venir fournir des explications quant aux propos et au comportement de l’homme le plus puissant du monde libre.

Donald Trump, Président des États-Unis d’Amérique – Crédits photo : FranceTV Info

Il n’aura pas fallu attendre plus de 24 heures pour que les premières réactions fusent en Afrique. C’es le Botswana qui a donné le ton, en convoquant l’ambassadeur américain à Gaborone. Macky Sall, le président sénégalais, a emboîté le pas à son homologue, demandant des comptes au représentant du pays de l’Oncle Sam sur son sol.

Les Africains exigent des excuses de la part de Donald Trump, après les propos racistes et injurieux que ce dernier a proférés à leur encontre au cours d’une réunion à huis clos à la Maison Blanche.