La Chine se désolidarise peu à peu de cette étiquette de grand pollueur et non intéressé par les questions d’environnement qui lui colle à la peau depuis toujours. Le pays se veut même pionnier, précurseur dans le domaine des infrastructures routières fonctionnant à l’énergie solaire. Pour preuve l’Empire du Milieu a inauguré récemment sa première autoroute solaire. C’est également une première mondiale.

La Chine est un pays qui a longtemps été à la traine en matière de politique environnementale. L’accroissement des taux de pollution associé à la montée en flèche des cas de cancers des voies respiratoires dans ses grandes villes a apparemment fait adopter un virage à 100 degrés aux autorités locales. Ces dernières multiplient les projets innovants dans le domaine écologique.

Notamment cette mesure visant à interdire l’entrée sur son sol des déchets industriels ou ménagers en provenance d’Europe, mais aussi la faible taxation des moyens de transport respectueux de l’environnement. Le pays passe un cap, en devenant le premier au monde à se doter d’une autoroute solaire.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici