Une décennie qu’il court après le pouvoir au Liberia et en fin d’année dernière George Weah, l’ex-star du PSG, a été élu président de la République du Liberia. Ce dernier prêtait serment hier à Monrovia.

C’est devant un parterre de personnalités, dont Arsène Wenger, le Français et actuel coach du club londonien d’Arsenal, ou le Camerounais Samuel Eto’o (qui fit une entrée très remarquée) que Weah prêta serment de servir la République hier 22 janvier, à Monrovia.

Scandant à tue-tête les slogans de sa campagne, notamment l’éradication de la corruption et la réduction de la pauvreté, le nouvel homme fort du Liberia souleva une populace venue en nombre le féliciter et déclarer son amour.

Pour rappel, George Weah s’est imposé face au candidat proposé par l’establishment politique libérien, Joseph Boakaï. Ce dernier, qui conteste toujours pacifiquement les résultats du scrutin, n’a pas assisté à l’investiture du nouveau chef d’État. Weah a immédiatement pris ses fonctions, au sein de la Maison d’État.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici