Malgré le fait que l’essentiel des prouesses écologiques se cantonne aux pays occidentaux, en Afrique également, quelques nations rivalisent de majesté avec l’innovation afin d’améliorer le vécu de leurs populations au quotidien. Tel est le cas de la Côte d’Ivoire, qui se prépare à inaugurer sa première ligne de métro, mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est le BRT, une sorte de voie rapide facilitant la circulation des bus de transports en commun tout en générant une très faible empreinte carbone.

La Côte d’Ivoire, c’est un pays d’Afrique de l’Ouest et ex colonie de l’Empire Français. Sans vouloir revenir sur les faits historiques, le pays étant désormais « indépendant », ce qui nous intéresse est le BRT, la nouvelle trouvaille des autorités locales, afin de lutter contre les bouchons dans la circulation, et fluidifier le déplacement des biens et personnes, dans la ville d’Abidjan.

Le BRT permettrait à la municipalité Abidjanaise de proposer aux habitants un bus rapide toutes les 5 minutes. Les deux principales conséquences positives étant un gain de 90 mille heures par jour, et réduire de 30 tonnes par an, la quantité de gaz à effet de serre déversés dans l’environnement par les transports publics.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici