Deux adolescents sont interrogés par la police française après la fusillade de Trèbes

230
PARTAGER

Deux adolescents ont été interrogés par les forces de l’ordre françaises après la fusillade qui a eu lieu dans le supermarché de Trèbes. Ils auraient des liens avec le tireur franco-marocain, Radouane Lakdim. Ce dernier a été abattu par la police après une prise d’otages ce vendredi. Selon le procureur en charge de cette affaire, il avait eu une petite amie, âgée de 18 ans. Elle a été arrêtée dans les heures ayant suivi les attaques. Le procureur François Molins a déclaré que, comme Lakdim, elle faisait également partie d’un groupe islamiste.

La femme, qui aurait crié « Allah Akbar » lorsque la police l’a arrêtée, était toujours interrogée par la police lundi soir, a indiqué le procureur. Elle a été gagnée par l’islam à l’âge de 16 ans. Le matin des attentats, elle avait posté un message sur les médias sociaux disant que les incroyants étaient promis à l’enfer. Toutefois, elle a nié toute implication dans cet attentat. Un garçon de 17 ans qui était un voisin de Lakdim a également été arrêté et est toujours interrogé.

Source :

TheGuardian