Attentats à Kaboul : des journalistes ciblés dans des bombardements

171
PARTAGER

Au moins 26 personnes ont été tuées dans deux attentats à la bombe dans la capitale afghane. De nombreux journalistes ont été présents sur les lieux. Le photographe de l’AFP à Kaboul, Shah Marai, a fait partie des victimes. Le premier attentat a été orchestré par un individu en moto. 15 minutes plus tard, une autre explosion a eu lieu. Plusieurs journalistes se sont rassemblés sur les lieux. Ces attaques ont été revendiquées par le groupe de l’État islamique. Une 3e attaque a également fait 11 morts, qui sont tous des enfants. Elle a visé les troupes de l’OTAN dans la province de Kandahar.

L’agence de presse AFP a déclaré que la 2e explosion avait ciblé un groupe de journalistes. Un individu se serait déguisé en journaliste et se serait fait exploser au milieu de la foule, ont indiqué les autorités locales. Parmi les victimes, il y a eu 9 journalistes et photographes ainsi que 4 policiers.

Source :

BBC