Commémoration de la victoire de 1945 sur la place Rouge de Moscou

200
PARTAGER

En France, nous sommes habitués à parler du « 8 mai ». C’est en outre un jour férié, en plus d’être le nom de diverses rues à travers l’Hexagone. En Russie, la date généralement retenue est le 9 mai. En 2018, il y a quelques jours, c’était donc le 73e anniversaire de la victoire des Alliés contre l’Allemagne en 1945. Il faut également savoir que l’URSS a été le pays à avoir enregistré le plus grand nombre de morts au cours de la seconde guerre mondiale. D’abords alliés avec l’Allemagne nazie, les Soviétiques ont ensuite été attaqués par Hitler. Leur contre-offensive, notamment à partir de la bataille de Stalingrad, a été décisive quant à l’issue du conflit en Europe. Il allait en être de même vis-à-vis du Japon, capitulant un jour après avoir eu connaissance de la déclaration de guerre par Staline.

La politique russe depuis la chute du communisme est d’assumer l’ensemble de l’histoire nationale. Ainsi, la période soviétique n’a pas été entièrement effacée, comme elle a pu l’être dans des États satellites de l’ancienne URSS. À titre d’exemple, la place Rouge à Moscou porte toujours son nom. Et en ce 9 mai 1945, elle a été le théâtre d’un très impressionnant défilé militaire. Celui-ci a été orchestré par le ministre de la Défense de la Fédération de Russie, en l’occurrence le général Choïgou. L’événement a eu lieu le lendemain même de la nouvelle intronisation de Vladimir Poutine en tant que président du pays.

Source :

RT France