Clash entre Bourdin et un militaire sur RMC

552
PARTAGER

Clash ? Échange (très) tendu ? Chacun se fera son idée à l’écoute des près de huit minutes où Jean-Jacques Bourdin converse en direct sur RMC avec Pierre, un militaire à la retraite et auditeur. L’extrait est tiré de l’émission du 7 mai 2018 et a fait le tour de la toile. La question en débat était les armes à feu, dans le contexte de la politique américaine et d’attentats islamistes à répétition, notamment en Europe.

Tout le monde se souvient encore de la récente visite d’Emmanuel Macron, président de la République française, à son homologue des États-Unis d’Amérique Donald Trump. Ensemble, ils avaient rendu hommage au lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame. En revanche, le président américain a attendu le départ du Français pour affirmer que bien des attentats auraient été endigués grâce au port d’armes à feu. Nombre de commentateurs français y ont vu un clin d’œil électoraliste et lobbyiste à l’attention de la NRA. Pourtant, le 13 novembre 2015 à Paris, il semblerait qu’il y ait heureusement eu un commissaire de la BAC en civil dans le public, mais portant son arme de service. Le policier pourtant en congé a pu tirer et forcer les terroristes à se retrancher à l’étage avec des otages, après avoir abattu Samy Amimour, l’un des islamistes. D’innombrables personnes de la salle principale ont ainsi pu être évacuées.

C’est cette dernière position que semble défendre Pierre, l’auditeur débattant avec Jean-Jacques Bourdin. Le militaire à la retraite défend le port des armes à feu par des citoyens dûment formés. Les thèses qu’il défend sont assez éloignées de celles qui sont le plus couramment proposées en France. En bref, le débat sur les armes à feu ne cesse de revenir sur le devant de la scène chaque année, et ce dans de nombreux pays différents.

Source :

RMC