Noura Hussein évite une condamnation à mort après le meurtre de son mari

264
PARTAGER

Une cour d’appel du Soudan a annulé la condamnation à mort d’une femme qui avait tué son mari après qu’il l’aurait violée. Noura Hussein, 19 ans, a été condamnée à cinq ans d’emprisonnement, a indiqué son avocat Abdelaha Mohamad. Sa mère, Zainab Ahmed, a déclaré qu’elle était heureuse que la vie sa fille ait été épargnée. De nombreuses stars ont montré leur soutien afin de demander la libération de Mme Hussein. Le mois dernier, un tribunal islamique l’avait condamnée à mort par pendaison.

Noura Hussein a expliqué aux journalistes les actes de son mari. Ce dernier aurait demandé à ses cousins de la tenir pendant qu’il la violait. Lorsqu’il a tenté de la violer le lendemain, elle l’aurait frappé avec un couteau. Mme Hussein a subi un mariage forcé à l’âge de 16 ans. Son mari, qui était également son cousin, était de 16 ans son aîné. Selon un rapport publié en 2017 par l’Unicef, un tiers des filles soudanaises sont mariées avant l’âge de 18 ans, mais pas toujours avec leur consentement.

Source :

BBC