L’archevêque Philip Wilson condamné pour avoir dissimulé des abus sexuels sur des enfants

190
PARTAGER

Un archevêque australien a été condamné à une peine maximale de 12 mois parce qu’il aurait dissimulé des abus sexuels sur des enfants commis dans les années 1970. Philip Wilson, actuellement archevêque d’Adélaïde, a été reconnu coupable par un tribunal le mois dernier. Cependant, il pourra éviter la prison. La justice a en effet décidé d’opter pour une détention à domicile. Il sera en plus admissible à la libération conditionnelle après six mois. Wilson n’a pas démissionné de son poste d’archevêque, bien qu’il ait renoncé à ses fonctions à la suite de cette condamnation.

En mai, un tribunal a conclu qu’il n’avait pas signalé à la police les sévices infligés par James Patrick Fletcher à des enfants de chœur. Fletcher a été reconnu coupable de neuf chefs d’accusation d’abus sexuels en 2004. Il est d’ailleurs mort en prison deux ans plus tard. Au cours de son procès, Wilson a nié toutes ces allégations.

Source :

BBC