Greffe du visage : une seconde chance pour les jeunes victimes d’accident

566
PARTAGER

Katie Stubblefield n’avait que 18 ans lorsqu’elle a été grièvement blessée par balle. Heureusement, sa vie a été sauvée. Cependant, la jeune femme a subi des blessures qui ont complètement changé sa vie. En effet, elle a perdu une grande partie de son visage. Aujourd’hui âgée de 22 ans, elle a partagé les résultats de plusieurs années de chirurgie reconstructive avec le magazine National Geographic. Elle devient la plus jeune patiente ayant subi une greffe du visage.

La publication a fait le buzz et la promotion de la clinique de l’Ohio qui a opéré Katie à l’âge de 21 ans. Une journaliste et des photographes ont suivi son opération de 31 heures. Dans le monde, il n’y a eu que 40 receveurs d’une greffe du visage. La première opération a été réalisée avec succès par des médecins espagnols en 2010. Mais comme la chirurgie est toujours considérée comme expérimentale, elle n’est pas couverte par les assureurs américains. L’institut de médecine régénérative des forces armées a financé l’opération de Katie.

Source :

BBC