Retrait possible des sauveteurs de la police des plages en France

115
PARTAGER

Un plan visant à retirer les officiers de police opérant sur les plages fait face à une opposition féroce des maires concernés. Pendant six décennies, la police anti-émeute a fait office de pourvoyeuse de sauveteurs afin de garantir la sécurité des baigneurs français. Mais au cours des dernières années ils ont été nombreux à quitter ces plages. D’ailleurs, les autres devraient être indéfiniment retirés dans le cadre des restrictions budgétaires du gouvernement Macron.

De nombreux maires et députés craignent une augmentation potentielle des noyades. Ils ont également affirmé que les vacanciers seraient plus vulnérables face au terrorisme. Après une série d’attaques dans l’Hexagone, les CRS (Compagnie républicaine de sécurité) ont dû porter leurs armes alors qu’ils étaient en mission de surveillance dans les stations les plus fréquentées de France pendant les grandes vacances. Leur nombre a diminué au fil du temps en raison des restrictions budgétaires appliquées par les gouvernements successifs. Cette année, seuls 300 agents CRS ont été présents sur les plages françaises.

Source :

Telegraph