Un ministre français dégoûté par les attaques de manifestants

35
PARTAGER

La police anti-émeute passe devant des poubelles en feu incendiées par des manifestants des gilets jaunes. Ces derniers maintiennent la pression sur le gouvernement d’Emmanuel Macron pour le 13e week-end consécutif à Paris, en France, ce samedi. Le ministre français de l’Intérieur, Christophe Castaner, a fait une publication sur Twitter pour exprimer son dégoût après les attaques des gilets jaunes ! Ils ont en effet incendié une voiture militaire lors de la manifestation de samedi à Paris.

Ces véhicules sont monnaie courante dans la capitale français depuis les attentats meurtriers commis par des terroristes en 2015. Les manifestants, qui ont clôturé le 13e week-end de protestation consécutif devant la tour Eiffel, ont incendié le véhicule devant le célèbre monument. Castaner a déclaré que chaque jour, l’armée et les forces de l’ordre protègent les citoyens contre le risque de terrorisme et que ces attaques sont intolérables. La police a indiqué que 31 manifestants avaient été arrêtés samedi après des échauffourées entre les gilets jaunes et les forces de l’ordre.