Le prince William est sur le point d’écrire une lettre aux parents d’une jeune fille de 14 ans qui s’est suicidée après avoir visionné des images d’automutilation sur des sites de médias sociaux. Molly Russell est décédée en 2017 et sa famille pense qu’elle a peut-être perdu la vie après avoir visionné des images pénibles en ligne. Dans une déclaration, Instagram a indiqué ne pas n’autoriser la diffusion de contenu qui encourage l’automutilation ou le suicide.

À présent, la personne chargée de l’enquête sur son décès a contacté Facebook, qui possède Instagram, pour leur demander des informations. Alors que l’enquête se déroule cette semaine, le prince William, 36 ans, a l’intention d’entrer en contact avec la famille de la jeune fille. Il compte montrer tout son soutien. Le prince s’inquiète de la cyberintimidation depuis plusieurs années. En 2016, il a créé le groupe de travail sur la prévention de la cyberintimidation, qui réunissait des acteurs des secteurs en ligne, de la technologie et de la jeunesse pour voir quelles mesures pourraient être prises pour lutter contre ce phénomène.

Source :

People

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici