Les autorités françaises annoncent les résultats de l’enquête préliminaire sur l’incendie de Notre Dame

388

Le bureau du procureur a indiqué que les résultats d’une enquête préliminaire sur l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre Dame n’ont montré aucune preuve d’activité criminelle. Lors de l’annonce, les responsables n’ont pas cité de cause précise, mais ont énuméré un certain nombre d’hypothèses, notamment un système électrique défectueux. Même s’ils ont dit qu’il n’y avait aucune indication que l’incendie était intentionnel, la possibilité de négligence n’a pas été exclue.

Si certaines défaillances, qui peuvent expliquer l’ampleur de l’incendie, ont été mises en lumière, les enquêtes menées à ce jour n’ont pas encore permis de déterminer la cause exacte de l’incendie. Pour l’instant, il n’y a aucune indication d’origine criminelle, a déclaré le procureur de Paris, Rémy Heitz. La célèbre cathédrale du 13e siècle a pris feu le 15 avril, détruisant son emblème et la plus grande partie de son toit. Le président français a déclaré que le plan était de restaurer la cathédrale dans cinq ans, à temps pour les JO de 2024 à Paris.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here