L’affirmation des théoriciens du complet selon laquelle les médias minimisent les manifestations de Paris est absurde. La France est déchirée par la guerre civile, pendant ce temps, le président Emmanuel Macron se cache dans un château entouré par l’armée. Une théorie du complot absurde s’est accentuée au cours du mois. Les faits sont un peu moins sensationnels. Il n’y a pas de guerre civile en France, Macron est à l’Élysée et est sorti dîner en ville au moins une fois la semaine dernière.

Le président est impopulaire, mais cela ne signifie pas qu’il y aura un renversement imminent. Le 64e samedi consécutif de manifestations des gilets jaunes depuis novembre 2018 a eu lieu ce week-end. D’un début de participation d’environ 280 000 personnes, les gilets jaunes ont maintenant diminué à quelques milliers. Entre-temps, les grèves qui ont commencé en décembre en réponse aux réformes proposées par le gouvernement en matière de retraites et qui ont paralysé les transports publics ont concerné environ 1 % de la main-d’œuvre française. Encore une fois, la majorité des manifestations ont été pacifiques, et pour le moment, elles se sont estompées.

Source :

TheGuardian

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici