Un groupe de personnalités françaises de premier plan a appelé le président Emmanuel Macron à déclarer le parti libanais soutenu par l’Hezbollah comme une organisation terroriste et à ne pas bloquer les efforts de l’Union européenne pour mettre le groupe militant sur la liste noire. Leur appel a été publié dans une pétition parue sur le quotidien français Le Figaro à la veille de la visite de Macron au Liban. Parmi les signataires de la pétition figuraient l’ancien premier ministre Manuel Valls, l’ancien ministre des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy, l’ancien ministre de l’Environnement et chef du parti Corinne Lepage ainsi que le philosophe et romancier Pascal Bruckner.

Le groupe a souligné le rôle néfaste du parti militant au Liban, qui, selon eux, rendait pratiquement impossible toute réforme dans le pays. Les signataires ont également souligné l’influence déstabilisatrice du parti militant dans la région et dans le monde. Ils ont décrit le parti chiite comme un acteur aux ambitions régionales dont le pouvoir et les ressources émanent de l’extérieur, en particulier de l’Iran.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici