La législation à venir conçue pour protéger la République et les valeurs françaises promet de semer la discorde. Les musulmans français craignent qu’elle ne les discrimine injustement. Le discours de Macron était une sorte de lever de rideau pour un prochain projet de loin contre les menaces séparatistes, qui, selon les responsables, incluent également des groupes comme les suprémacistes blancs. De nombreux observateurs considèrent qu’elle vise clairement l’extrémisme islamiste. La législation a déjà suscité une vive controverse bien avant son déploiement plus cette année.

Les dirigeants de la communauté musulmane en France craignent qu’elle ne les discrimine. Jawad Bachare, directeur du Collectif contre l’islamophobie en France, a déclaré qu’on approche de la fin de mandat de du président actuel. Et la période électorale est très souvent l’occasion pour les candidats de parler des musulmans, a-t-il indiqué. Le discours de Macron a été suivi de près, quelques jours à peine après que deux personnes ont été poignardées devant l’ancien siège de Charlie Hebdo.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici