Les autorités françaises ont déclaré avoir arrêté 10 personnes en lien avec la décapitation d’un enseignant par un homme qu’elles ont identifié comme un réfugié d’origine tchétchène. Le journal Le Monde a rapporté que sur les 10 personnes arrêtées, quatre étaient des membres de la famille de l’agresseur accusé et deux se sont présentées volontairement à la police. Une source judiciaire a décrit le suspect comme un homme de 18 ans né à Moscou. Ils ont dit qu’il avait tué Samuel Paty, qui enseignait l’histoire et la géographie dans une école secondaire de la région de Conflans-Sainte-Honorine.

La police a indiqué avoir tiré et tué l’attaquant vendredi après-midi près de la zone où le corps de la victime a été retrouvé. Les autorités ont affirmé que le suspect avait attendu à l’extérieur de l’école et avait demandé aux élèves d’identifier sa cible. Il a également publié des images de la victime sur les réseaux sociaux.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici