Un assaillant armé d’un fusil à canon a blessé samedi un prêtre grec orthodoxe lors d’une fusillade à Lyon avant de s’enfuir. Nikolaos Kakavelaki, un prêtre de 52 ans, de nationalité grecque, a fermé son église à 16 heures lorsqu’il a été attaqué et se trouve maintenant dans un état critique à l’hôpital. Le prêtre a reçu une balle dans l’abdomen. L’assaillant a fui les lieux, mais plus tard, le procureur de la République de Lyon, Nicolas Jacquet, a annoncé qu’un suspect avait été arrêté.

La petite église orthodoxe est située dans un quartier résidentiel de Lyon qui était particulièrement calme en raison des nouvelles mesures de confinement introduites en France vendredi pour endiguer la pandémie croissante de coronavirus. Dans la capitale française, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin a ouvert une réunion de cellule de crise pour examiner la situation. Le premier ministre, Jean Castex a évoqué la volonté du gouvernement de permettre à chacun de pratique son culte en toute sécurité et en toute liberté.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici