Jeudi dernier, trois citoyens français ont été brutalement tués dans une église de Nice, dont une femme à la gorge tranchée. Cet acte horrible, intervenu à peine deux semaines après la décapitation de Samuel Paty, un professeur d’histoire qui a montré des caricatures du magazine satirique Charlie Hebdo pour illustrer le concept de liberté d’expression, a réveillé la France à la réalité du terrorisme islamiste. Depuis 2012, plus de 260 personnes de tous horizons sont décédées dans des attentats terroristes.

Pourtant, quand on regarde une partie de la couverture des attaques les plus récentes aux États-Unis et la réaction de dirigeants comme le président turc Recep Tayyip Erdogan, le coupable est la France elle-même. Le souhait du président français, Emmanuel Macron de lutter contre le séparatisme islamiste a été traité comme son propre acte de barbarie. La plupart des Français, cependant, conscients de la réalité, reconnaissent ce combat comme nécessaire. Toutefois, ils pensent aussi que c’est en retard.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici