La pression sur les musulmans en France, y compris les organisations islamiques et la société civile, n’a cessé de s’intensifier ces dernières semaines depuis que le gouvernement a annoncé sa lutte contre le séparatisme islamique. Le 1er septembre, l’hebdomadaire Charlie Hebdo a republié des caricatures blasphématoires insultant le prophète musulman Mahomet avant le procès sur les attaques de 2015 contre leurs bureaux. Moins d’un mois plus tard, deux personnes ont été blessées dans une attaque au couteau près des anciens bureaux du journal.

L’attaque du 25 septembre a été suivie du discours controversé du président Emmanuel Macron le 2 octobre, dans lequel il a annoncé des plans pour lutter contre le séparatisme islamique et restructurer l’islam en France. Le gouvernement français a immédiatement lancé des opérations contre les organisations islamiques et les lieux de culte au nom de la lutte contre le radicalisme. La pression sur les musulmans s’est encore intensifiée après l’assassinat de Samuel Patty.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici