Huit mois après être devenu le premier chef d’État à contracter le virus, le souverain de Monaco, le prince Albert, a déclaré qu’il avait subi des épisodes de fatigue soudaine longtemps après la fin de sa quarantaine. Après avoir été testé positif au coronavirus en mars, il a passé deux semaines en isolement dans un palais. De retour chez lui avec sa femme, la princesse Charlène et leurs jumeaux de 5 ans après la fin de sa quarantaine le 31 mars, il a conservé une petite toux, mais a rapidement présenté différents symptômes du virus, qui ont duré jusqu’en juin.

Qualifiant son infection initiale de cas très bénin, il a admis avoir subi des moments de fatigue marquée bien après son diagnostic. Immédiatement après sa mise en quarantaine, il se sentait mieux, mais il était toujours très fatigué, a déclaré le prince Albert. Peu de temps après, il a commencé à ressentir une fatigue intermittente. Ces épisodes réguliers durèrent jusqu’en juin, a-t-il ajouté.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici