C’était une petite manifestation, mais audacieuse. Une cinquantaine de policiers se sont rassemblés avec leurs véhicules vendredi à un endroit surplombant la tour Eiffel et ont sonné leurs sirènes pour protester contre le président Emmanuel Macron. Ils ont déclaré qu’il était insupportable que les personnes de couleur soient plus susceptibles d’être arrêtées par les forces de l’ordre que les Blancs. Deux syndicats ont menacé de cesser de procéder à des contrôles d’identité après les propos de Macron il y a une semaine.

Ils veulent juste dire au président et aux politiciens qu’ils ne sont ni racistes ni violents, a déclaré un officier. Il a ajouté que ce ne sont que des policiers de la paix. Les policiers français n’ont pas le droit de faire grève ou de protester. Cette manifestation était donc symboliquement significative. Lors de cette interview, Macron a rejeté le terme « brutalité policière », mais a dénoncé les violences perpétrées à la fois par et contre la police.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici