Les législateurs français ont voté samedi soir la suppression des vols intérieurs sur les itinéraires qui peuvent être parcourus par le train en moins de deux heures et demie. Le gouvernement cherche à réduire les émissions de carbone alors même que l’industrie du transport aérien se remet de la pandémie mondiale. La mesure fait partie d’un projet de loi climatique plus large qui vise à réduire les émissions de CO2 de 40 % d’ici 2030. Les militants accusent le président Emmanuel Macron de diluer les promesses précédentes dans le projet de loi.

Le vote est intervenu quelques jours après que le gouvernement ait déclaré qu’il contribuerait à une recapitalisation de 4 milliards d’euros d’Air France, doublant plus sa participation dans la compagnie aérienne nationale, pour consolider ses finances après plus d’un an de restrictions de voyage. La ministre de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a rejeté les critiques de l’industrie aéronautique selon lesquelles une reprise pandémique n’était pas le moment idéal pour interdire certains vols intérieurs.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici