Après avoir vu la lumière au bout du tunnel à la fin de l’été, qui a vu l’accueil réussi du Festival du film de Venise sous des mesures strictes, mais dans sa forme physique habituelle, l’industrie du cinéma européen est désormais confrontée à une nouvelle période d’incertitude causée par la soi-disant deuxième vague de coronavirus, qui a commencé à faire des ravages dans tous les pays.

À l’aube d’un nouveau confinement, qui peut ou non être aussi restrictif que le premier, mais qui affecte certainement l’industrie, l’Europe regarde l’avenir avec désespoir, obligée de s’adapter à la situation actuelle. En raison des nouvelles mesures adoptées par les gouvernements européens, qui ont à nouveau inclus la fermeture des salles de cinéma et la limitation des événements sociaux, les festivals, les rassemblements et les théâtres ont été contraints de les respecter et de trouver de nouvelles façons de d’accueillir les participants et le public, principalement en mettant leurs programmes en ligne en collaboration avec des services de streaming.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici