transparence politique en raison d’une relation avec son chef de cabinet qui a soulevé des questions sur sa candidature aux prochaines élections régionales. Le Playbook Paris de POLITICO a établi qu’elle avait utilisé la résidence de son chef d’état-major Nicolas Bays dans la ville de Lens comme adresse officielle de sa candidature aux élections régionales du nord des Hauts-de-France en juin, soulevant des questions sur la légitimité de son lien. à la région et si elle peut se présenter aux élections là-bas.

La course régionale est un champ de bataille clé entre le président français Emmanuel Macron et Xavier Bertrand, l’un de ses principaux challengers à droite avant l’élection présidentielle de l’année prochaine. Une défaite de Bertrand aiderait à sécuriser les perspectives nationales de Macron. Pannier-Runacher n’avait aucun lien antérieur apparent avec la région et n’y avait jamais été candidat. Selon les règles électorales françaises, les candidats doivent prouver leur résidence ou être enregistrés comme contribuables dans la région où ils se présentent. S’il s’avère qu’elle a enfreint les règles, elle pourrait mettre en danger toute la liste des candidats de la région pour le parti La République en marche de Macron.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici