À dix mois de l’élection présidentielle de 2022, les Français se sont rendus ce dimanche aux urnes pour élire leurs conseillers régionaux et départementaux. Le vote devait initialement avoir lieu en mars, mais a été reporté en raison du COVID-19. Les élections, qui seront la dernière occasion pour les Français de voter avant la présidentielle d’avril 2022, sont un test clé pour le président Emmanuel Macron et ses rivaux.

Le parti centriste de Macron La République en marche (LREM) est confronté au défi de repartir de zéro puisqu’il n’existait pas lors du dernier scrutin régional il y a six ans. Les sondages d’opinion prédisent que les candidats du parti au pouvoir auront du mal à remporter les sièges des présidences régionales. À l’inverse, les partis socialistes et conservateurs de centre-gauche Les Républicains (LR), qui avaient dominé la politique française jusqu’à leurs défaites de 2017, restent toujours forts au niveau régional. Chacun exerce actuellement la présidence de cinq conseils régionaux, sur un total de 18.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici