Le projet d’étendre le marché du carbone de l’UE aux transports et aux bâtiments serait politiquement suicidaire et risquerait de déclencher des troubles sociaux similaires au mouvement des Gilets jaunes de 2018 en France, a averti le député européen Pascal Canfin. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé en avril que le marché du carbone, le système d’échange de quotas d’émission, pourrait être étendu au transport routier et aux bâtiments.

S’il est confirmé, ce système « pollueur-payeur » pour les carburants de chauffage et de transport pourrait être annoncé le 14 juillet dans le cadre d’une série de mesures visant à réduire de 55 % les émissions de gaz à effet de serre en Europe d’ici 2030. Cependant, cela ignorait les leçons qui auraient dû être tirées après le mouvement des gilets jaunes en France lorsqu’une taxe carbone sur le secteur pétrolier a déclenché des protestations contre la hausse des prix des carburants, a déclaré Canfin.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici