La police française a arrêté lundi un ancien membre du mouvement d’extrême gauche italien, les Brigades rouges, à la demande des autorités italiennes. Maurizio Di Marzio, 61 ans, était le dernier membre du mouvement encore en fuite après la rafle fin avril des autorités françaises qui avait conduit à l’arrestation de neuf autres anciens militants, sept hommes et deux femmes.

Ces personnes ont été recherchées par les autorités italiennes depuis longtemps. Elles ont notamment été condamnées pour de nombreux attentats commis dans le pays dans les années 1970 et 1980. Cette période a été baptisée « les années du plomb ». Di Marzio a été placé en garde à vue lundi et comparaîtra devant la cour d’appel de Paris dans les 48 heures. Le tribunal décidera s’il doit être placé en détention provisoire ou libéré sous contrôle judiciaire pour la durée de la procédure, une option qui a été accordée aux autres anciens membres des Brigades rouges arrêtés auparavant.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici