Roger Stone, l’allié de longue date du Président américain connu pour son style fanfaronné et impétueux, a répondu aux questions des législateurs et des membres du Comité de renseignement de la Chambre pendant plus de trois heures hier, dans le cadre de l’enquête en cours sur l’interférence de la Russie dans l’élection de 2016.

Dans sa déclaration d’ouverture, qui a été signalée par la presse avant son apparition, et en parlant aux journalistes, Stone a contesté cette enquête le définissant d’un exercice entièrement politique. Il a indiqué qu’il a déjà donné son point de vue concernant cette affaire. Il a déclaré qu’aucune preuve n’a été fournie sur l’implication de la Russie dans la campagne de Donald Trump.

Cet ancien conseiller de Trump a également expliqué que toute cette affaire est liée aux activités de nombreux cybercriminels. En effet, il a confirmé que ces allégations proviennent de personnes qui veulent juste créer une tension supplémentaire.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici