Les hackers russes ont acheté des publicités de Facebook pour promouvoir le mouvement Black Lives Matter. Leur objectif était de susciter la peur et de provoquer un chaos politique à Baltimore, au Missouri et à Ferguson lors de l’élection présidentielle américaine de 2016. Les sources ont déclaré sur CNN qu’un groupe soutenu par Kremlin, connu sous le nom de « Internet Research Agency », a utilisé une publicité ciblée pour alimenter la discorde politique dans de nombreuses régions des États-Unis, alors que les tensions étaient palpables entre la communauté noire américaine et la police l’année dernière.

Quelques unes des 3 000 annonces achetées par l’agence durant les élections ont promu le mouvement Black Lives Matter. L’annonce, publiée pour la première fois à la fin de 2015 ou au début de 2016, semblait soutenir le mouvement de la justice sociale, mais les sources dont dit qu’elles pouvaient également être considérées comme une image négative.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici