La tournée de 12 jours de Donald Trump en Asie est historique. Cela fait un quart de siècle qu’un président américain a fait une si longue tournée dans ce continent. A la fin de 1991 et au début de 1992, le président George Bush a visité cette région après la fin de la Guerre froide et la guerre du Golfe, couronnant l’hégémonie mondiale des États-Unis. Bush avait servi dans la région pendant la seconde Guerre mondiale, et a été accueilli comme un vieil ami, et même par les Japonais qui avaient abattu son avion 48 ans plus tôt. Les dictateurs communistes avaient été renversés plus vite que les magnats hollywoodiens accusés de harcèlement sexuel. Le politologue, Francis Fukuyama allait bientôt écrire sur « La fin de l’histoire » et la domination persistante des sociétés libérales démocratiques et capitalistes.

Les barrières commerciales diminuaient, l’Europe s’unissait sous une monnaie unique, les préoccupations sur l’environnement grandissaient et le monde se réunissait au Sommet de la Terre. La tournée de Donald Trump signifie donc une association vers une autre guerre. Ceci est lié aux affirmations du président nord-coréen qui dispose aujourd’hui d’armes nucléaires massives.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici