Angelina Jolie a fait un discours à l’ONU et a fait référence aux allégations d’harcèlement sexuel à Hollywood. Elle a indiqué que la violence sexuelle était omniprésente dans l’industrie où elle travaille, dans les affaires, les universités, la politique, l’armée… Trop souvent, ce genre de crimes contre les femmes n’est pas considéré par les gouvernements, décrit comme une infraction mineure, comme une sorte de besoin sexuel, a-t-elle ajouté. Un homme qui maltraite les femmes est inacceptable. Angelina Jolie, qui a travaillé comme envoyé spécial pour le Haut Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés, a confié au New York times qu’elle avait eu une mauvaise expérience avec Harvey Weinstein.

Le producteur américain a été accusé d’harcèlement sexuel par plus de 50 femmes après la sortie de l’enquête réalisée par The New Yorker et le New York Times. Ce dernier a par ailleurs nié toutes ces allégations. Angelina Jolie a qualifié la violence sexuelle d’obstacle majeur au développement personnel des femmes. Elle constitue en plus une véritable violation pour les droits fondamentaux de celles-ci.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici