Si le Parlement estime que les ministres n’ont pas communiqué suffisamment de renseignements, le gouvernement pourrait être accusé d’outrage. Il fait face à une bataille après avoir retenu certains éléments dans un communiqué de 850 pages détaillant les impacts du Brexit sur l’économie britannique. Les travaillistes ont déclaré que le fait de ne pas publier toute l’analyse compilée par le département de David Davis risquait de laisser le gouvernement dans une situation très compliquée. Mais le gouvernement insiste sur le fait qu’il a le devoir de s’assurer que tout ce qui est publié n’est pas commercialement sensible et ne risque pas de désavantager le Royaume-Uni dans les négociations sur le Brexit.

La diffusion des documents à la Commission des Communs sur la sortie de l’UE après des semaines de pression intervient un jour avant la date limite fixée par le Parlement. Le comité doit maintenant se réunir pour décider s’il doit rendre public tout ou partie des documents qui lui ont été remis.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici