Le Royal Borough of Greenwich de Londres a voté pour interdire Donald Trump dans ses rues. Il a aussi appelé les autorités britanniques à abandonner les plans d’une visite du président Américain au Royaume-Uni en 2018. Un porte-parole de cette institution a déclaré que si une visite d’État devait avoir lieu, Donald Trump ne serait pas le bienvenu dans l’arrondissement. Le comportement de Trump envers les musulmans est mal perçu à Londres. Il a en outre retweeté une propagande islamophobe.

Le retweet du président en novembre montre des vidéos anti-musulmanes  postées par le groupe Britain First. Le Premier ministre britannique, Theresa May, a critiqué Trump pour le retweet. Elle a déclaré que Britain First cherche à diviser les communautés en utilisant des propos haineux. Twitter a interdit lundi la Grande-Bretagne, dans sa nouvelle répression contre les groupes véhiculant la haine. En tant que l’un des arrondissements les plus multiculturels de Londres, cette ville est un lieu qui a travaillé pour faire tomber les barrières, a indiqué Denise Hyland, chef de l’organisme de Greenwich.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici