Le « printemps arabe » est un événement historique à deux facettes en Égypte. L’une a permis de renverser un dictateur sans foi ni loi et réprimant à coups de balles les populations depuis plus de 20 ans, Hosni Moubarak.

Parallèlement, le « printemps arabe » a eu un effet hautement pervers sur l’économie du pays, principalement basée sur le tourisme, en ce que les touristes ont totalement déserté le pays des pharaons à cause d’attentats et d’une présence islamiste. Seulement, 6 ans après, les Français, Britanniques et autres nationaux occidentaux, font leur grand retour en Égypte.

À 5 heures d’avion en partance de Paris, l’Égypte était en 2011 la troisième destination préférée des Français. Boudée par les touristes pendant près de la moitié d’une décennie, l’Égypte reprend des couleurs. Les hôtels affichent complet, le pays s’est régénéré au fil des années. L’Égypte est désormais la nouvelle plaque tournante du tourisme en Afrique du Nord.

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici