L’ambassadeur de France en Algérie a été convoqué en raison de l’engagement du gouvernement français de diminuer le nombre de visas disponibles pour les ressortissants tunisiens, marocains et algériens. Dans un communiqué publié mercredi, le ministère algérien des Affaires étrangères a déclaré que l’ambassadeur François Gouyette avait été convoqué pour lui notifier une protestation formelle suite à la décision unilatérale du gouvernement français.

Le communiqué ajoute que cette décision a été prise sans concertation préalable avec la partie algérienne, ce qui remet en cause ses raisons et ses antécédents. Cette annonce a été faite ce mardi à cause du refus de nombreux gouvernements nord-africains d’accueillir les sans-papiers renvoyés chez eux. Le nombre de visas délivrés pour l’Algérie et le Maroc sera réduit de 50 pour cent, tandis que les visas accordés aux ressortissants tunisiens seront réduits des deux tiers, a-t-il ajouté. Le ministre a déclaré que cette mesure avait été prise parce que les trois pays refusaient de reprendre certains de leurs propres ressortissants, qui ont été expulsés de France parce qu’ils avaient commis des crimes, s’étaient radicalisés ou n’avaient pas de titre de séjour.

Source :

Ne ratez plus les news les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici