Tony Blair penserait que Donald Trump est surveillé par les services secrets britanniques

325
0
PARTAGER

Les conseillers de Donald Trump ont été informés par Tony Blair qu’il était possible que les services secrets britanniques l’aient mis sous surveillance pendant l’élection présidentielle. Cette information a été relayée par le journaliste Michael Wolff. L’ancien Premier ministre aurait visité la Maison Blanche en février dernier pour rencontrer le beau-fils de Trump, Jared Kushner. Cette annonce a été faite par Fire and Fury. Wolff a écrit que, lors de cette réunion secrète, Blair a partagé une information capitale. Le journaliste a indiqué que Blair a déclaré qu’il y avait une possibilité que le gouvernement britannique ait mis les collaborateurs de Trump sous surveillance. Ainsi, les appels téléphoniques et d’autres moyens de communications auraient été mis sous écoute.

Cette déclaration a été définie comme étant une information absurde par les représentants de Blair, qui dirige maintenant un organisme à but non lucratif. Un porte-parole de Blair a indiqué mercredi soir que ces allégations ne sont pas du tout fondées.

Source :

TheGuardian

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here